mercredi 4 juillet 2012

La monnaie du pape (lunaire annuelle)

En Ardèche, la monnaie du pape pousse à l’état sauvage au bord de la rivière, sous les arbres. Elle doit son nom à la forme de ses fruits, silicules très plates et circulaires.

On en fait surtout des bouquets de fleurs sèches, après avoir séparé les trois couches du fruit et enlevé les graines pour ne garder que le disque argenté du milieu (voir photos en fin d'article) mais à l'état naturel c'est une plante que je trouve assez moche, tant les fleurs que les fruits !!

C'est pourquoi j'ai été très étonnée en mai d'en découvrir en ville, dans une jardinière.
(en proche banlieue parisienne)


J'ai d'ailleurs été doublement surprise parce que j'ai toujours cru (!!) que la monnaie du pape, étant une fleur bisannuelle, faisait ses fleurs une année et ses fruits l'année suivante.

C'était assez idiot de croire ça, en fait, puisque le fruit est la transformation de la fleur ...
(sans commentaire)

Toujours est-il qu'au printemps de l'année où elle fleurit, la lunaire annuelle fait de petites fleurs violettes à quatre pétales qu'on aperçoit dans la jardinière ci-dessus en même temps que ses fruits caractéristiques (1ère fois que j'en voyais avec à la fois des fleurs et des fruits).

D'habitude, je vois plutôt les fleurs en avril, assez quelconques en temps normal mais parfois illuminées par un rayon de soleil dans l'ombre du tilleul ...


Et / ou les fruits au mois d'août. La monnaie du pape se replante d'ailleurs toute seule quand le vent disperse les disques extérieurs et les graines ... une vraie mauvaise herbe envahissante ;-)


Et bien sûr, en bouquet ... irrésistible pour des petites mains curieuses !


On l’appelle aussi Herbe aux écus ou Médaille de Judas.
Plus d'infos : Le jardin de Sophie ; Wikipedia ; Flore des Bouches-du-rhône ; Bloc.com
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Merci pour cet article riche en renseignements.
    Bon après midi, FLaure

    RépondreSupprimer
  2. je me rappelle de la Monnaie du pape dans le jardin de ma grand-mère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en avait aussi dans le jardin de ma grand-mère !

      Supprimer